Faire du numérique une chance pour la France

L’État doit permettre à notre économie de saisir toutes les opportunités de la révolution numérique, pour, là encore, ni subir, ni rester en retrait de cette évolution aussi vertigineuse que structurante.
Faire du numérique une chance pour la France programme de Manuel Valls

Pourquoi ?

La révolution numérique et les imprimantes 3D portent déjà en elles les germes d’une transformation de l’économie de la distribution. Il est possible d’imaginer que les fab lab remplaceront des usines que l’on a délocalisées pour rapprocher la fabrication des outils des consommateurs et entrer dans une ère de l’individualisation d’une part importante des produits consommés (ameublement, vêtements…).

L’État doit permettre à notre économie de saisir toutes les opportunités de la révolution numérique, pour, là encore, ni subir, ni rester en retrait de cette évolution aussi vertigineuse que structurante. Au-delà des questions de régulation, l’État doit apprivoiser les logiques du numérique et développer une vision stratégique afin d’anticiper, de façon concrète et pragmatique, les évolutions en cours.

Les mesures

- Faire en sorte que chaque TPE-PME puisse bénéficier d’un accompagnement et d’un appui financier pour opérer sa modernisation numérique, que cela se traduise par de nouveaux systèmes d’information, par le développement d’un site Internet ou d’une stratégie d’export par le web ouvrant de nouvelles parts de marché. 

- Faciliter le recrutement de chauffeurs français par les plateformes offrant des engagements de loyauté et les meilleures conditions de travail plutôt que simplement les prix les plus attractifs.

- Offrir un soutien puissant à la recherche privée. Le crédit d’impôt recherche a déjà été amélioré. Nous avons également créé le crédit d’impôt innovation pour les PME. Je souhaite que le recours à ces dispositifs soit simplifié. 

- Encourager le développement des relations entre la recherche publique et la recherche privée.