Pour les Français de l'étranger

Enseignement français, culture francophone, diplomatie économique, services consulaires et sécurité...Continuons à construire sur ces acquis.

Pourquoi ?

Le nombre des inscrits au Registre des Français de l’étranger connait une augmentation constante de près de 3% par an. La mobilité internationale de nos compatriotes est une chance pour la France qui doit maintenir et renforcer le lien avec cette communauté aux profils et aux parcours très divers. Enseignement français, culture francophone, diplomatie économique, services consulaires et sécurité, représentation politique de proximité ont été les préoccupations principales du quinquennat qui s’achève. Continuons à construire sur ces acquis.

Les mesures

- Poursuivre l’augmentation des moyens

  • pour l’enseignement français, pour une offre éducative diversifiée de qualité et accessible au plus grand nombre : le rapprochement renforcé du ministère des Affaires Etrangères avec le ministère de l’Education Nationale et une augmentation des moyens financiers
  • pour la sécurité de nos compatriotes, en particulier dans les pays à risque : la sécurisation des lieux de présence française (ambassades, consulats, écoles, instituts culturels, etc.), la formation des forces de sécurité des pays de résidence

 

- Continuer à travailler sur la proximité

  • Proximité administrative : poursuivre les mesures de simplification et de dématérialisation de notre réseau consulaire, notamment de nos services administratifs en ligne, afin d’améliorer le service public et l’aligner sur les efforts effectués dans l’Hexagone
  • Proximité culturelle : faciliter l’accès à la culture et à la langue française, notamment par les partenariats renforcés et par les outils numériques
  • Proximité politique: renforcer les moyens des conseillers consulaires